! COUPS DE COEUR BD !


LES GUERRES DU RETOUR CONTRE-ATTAQUENT

Auteur :

Thierry Vivien

Edition :

Jungle

Date de publication :

mercredi 12 novembre 2014

Critique :

Voici le retour des facétieux et impertinents strips de Thierry Vivien dans une splendide intégrale reliée et cartonnée ! Détournant allègrement tous les personnages de la fameuse saga stellaire de Georges Lucas avec un sens aigu du comique de situation, tantôt au premiers degré tantôt au second, cet ouvrage avec son format idéal pour les fêtes ravira tout autant les amateurs que les détracteurs du genre...

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio



LITTLE TULIP

Auteur :

Boucq et Charyn

Edition :

Lombard

Date de publication :

jeudi 6 novembre 2014

Critique :

Pendant la guerre froide, Paul (alias Pavel) un enfant séparé de ses parents, survit au goulag en devenant « Little Tulip », le tatoueur d’un gang de la pègre russe, après en avoir assimilé les codes et les rites. Réfugié à New York, il met ses talents au service de la police en dressant des portraits robots d’une surprenante efficacité. Mais voilà, un assassin en série échappe à sa clairvoyance.
Un très bel album, d’une force expressive rare qui laisse des traces indélébiles, comme un tatouage...

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio



DE CAPE ET DE CROCS TOME 11

Auteur :

Ayrolles & Masbou

Edition :

Delcourt

Date de publication :

mercredi 5 novembre 2014

Critique :

Voici le premier tome du diptyque consacré à Eusèbe (Eusebio pour les intimes) qui formera à la fois l'épilogue et le prologue de la série, ou nous aurons enfin la réponse maintes fois posée sur son mystérieux passé :
Que diable allait-il faire dans cette galère ? et accessoirement
Ce petit lapin a-t-il vraiment été garde du cardinal ?
Quel est l'épouvantable crime dont on l'accusa ?
Était-il coupable, ou innocent ?

En ces temps de misère et de violence, où de cruels mousquetaires terrorisent les gardes du cardinal et où saltimbanques et spadassins battent l'estrade et croisent le fer, la vie d'un homme ne vaut pas cher.
Alors celle d'un lapin...

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio



UN OCÉAN D'AMOUR

Auteur :

Lupano et Panaccione

Edition :

Delcourt

Date de publication :

lundi 27 octobre 2014

Critique :

Un petit homme pécheur breton est en perdition au beau milieu de l’océan, sa bigoudène de femme part à sa recherche. Voilà un album qui donne la « pêche » à son lecteur, emporté par le rythme aux flux et reflux incessants d’une histoire truculente et baignant dans un humour permanent. Là où les auteurs atteignent un sommet dans l’art de la bd, c’est que l’histoire est muette. Chapeau !
Et si vous voulez savoir pourquoi la couverture représente une boîte de sardine, il vous suffit de lire ce livre admirable…

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio



MERCI

Auteur :

Zidrou et Monin

Edition :

Bamboo

Date de publication :

samedi 25 octobre 2014

Critique :

Comment une petite délinquante, grâce à un juge d'application des peines facétieux, transforme la vie politique de sa commune Bredenne, dans la Marne. 9974 habitants et presque autant d'âmes. On parie combien que vous ne connaissez pas ? Faut dire aussi : entre Disneyland Paris et Bredenne, le choix est vite fait. Un peu trop vite peut-être... Merci Zylberajch, bientôt 16 ans et gothique jusqu'au bout des ongles, a commis des actes répréhensibles, comme on dit. Elle n'était pas seule, mais elle a décidé de porter le chapeau. Ses actes n'en méritent pas moins une sanction, d'autant qu'elle n'en est pas à son coup d'essai. Encore faut-il décider quelle sanction ! C'est pour cela que l'État français paie Sébastien Pirlot, juge des enfants. Un juge un peu... olé olé, si vous voulez mon avis. Pirlot ignore encore qu'en condamnant Merci à une peine de substitution, il va offrir à de nombreuses personnes... une joie de substitution.

Pour information, cet album est paru sous deux versions : une version classique cartonnée de 54 pages à 14.90€ et une version collector et limitée avec un dos toilé et un ex libris à 19.90

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio