! COUPS DE COEUR BD !


MERCI

Auteur :

Zidrou et Monin

Edition :

Bamboo

Date de publication :

samedi 25 octobre 2014

Critique :

Comment une petite délinquante, grâce à un juge d'application des peines facétieux, transforme la vie politique de sa commune Bredenne, dans la Marne. 9974 habitants et presque autant d'âmes. On parie combien que vous ne connaissez pas ? Faut dire aussi : entre Disneyland Paris et Bredenne, le choix est vite fait. Un peu trop vite peut-être... Merci Zylberajch, bientôt 16 ans et gothique jusqu'au bout des ongles, a commis des actes répréhensibles, comme on dit. Elle n'était pas seule, mais elle a décidé de porter le chapeau. Ses actes n'en méritent pas moins une sanction, d'autant qu'elle n'en est pas à son coup d'essai. Encore faut-il décider quelle sanction ! C'est pour cela que l'État français paie Sébastien Pirlot, juge des enfants. Un juge un peu... olé olé, si vous voulez mon avis. Pirlot ignore encore qu'en condamnant Merci à une peine de substitution, il va offrir à de nombreuses personnes... une joie de substitution.

Pour information, cet album est paru sous deux versions : une version classique cartonnée de 54 pages à 14.90€ et une version collector et limitée avec un dos toilé et un ex libris à 19.90

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio



LES VIEUX FOURNEAUX T2

Auteur :

Cauuet et Lupano

Edition :

Dargaud

Date de publication :

jeudi 23 octobre 2014

Critique :

Une fois n'est pas coutume, voici un coup de cœur sur un tome 2 au cas où certains d'entre vous seraient passés à coté du chef d'œuvre qu'était le tome 1 (si vous revenez d'un long voyage en Amazonie ou si vous sortez de prison...).
Les vieux fourneaux est un synonyme imagé de "Vieux cons" et, dans le cas présent, désigne trois vieux briscards, amis de longue date vivants des aventures rocambolesque entre des luttes syndicales, un joyeux bastion anarchiste au cœur de Paris, une boulangerie tombée dans les affres du marketing et le théâtre de marionnettes de la petite fille mère célibataire de l'un d'entre eux...

Des personnages hauts en couleurs et plus vrais que nature, un dessin très expressif, des dialogues et des situations à pleurer de rire ainsi qu'une histoire pleine d'humanité ; voici le cocktail gagnant de cette série à lire absolument.

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio



HAPPY PARENTS

Auteur :

Zep

Edition :

Delcourt

Date de publication :

mercredi 15 octobre 2014

Critique :

Après la « vie » de couple dans « Happy Sex », la musique dans « Happy rock » et les filles dans « Happy Girl » ; Zep a muri et nous reviens avec « Happy parents », un album désopilant compilant quantité de gags et de situations savoureuses et autre grand moments de solitudes que tous les parents ont vécus un jours, un grand moment de lecture en perspective. A offrir à tous les jeunes et futurs parents... et les autres !

Article écrit le 11/12/2014 par Grégory Belfio



LES VOLEURS DE CARTHAGE T1&2

Auteur :

Apollo et Tanquerelle

Edition :

Dargaud

Date de publication :

jeudi 9 octobre 2014

Critique :

Deux mercenaires, un gaulois et un numide convoitent le trésor de Carthage alors que cette dernière subit le siège de l’armée romaine. Ce diptyque est étonnant. Le tome 1 joue sur le registre humoriste avec le portrait de personnages truculents, alors que le tome 2 met en exergue l’atmosphère apocalyptique qui s’abat sur Carthage et le destin dramatique des personnages de cette histoire.
Appollo réalise ici un scénario très riche dont l’intensité va crescendo et qui entraîne le lecteur dans le tourbillon d’horreurs qui accompagne la chute de Carthage. Tanquerelle sublime cette tragédie par une composition graphique très élaborée avec des successions de plans très cinématographiques. Les couleurs d’Isabelle Merlet sont admirablement bien choisies, le jaune traduisant le climat des lieux domine dans le tome 1 alors que le rouge au goût de sang et de feu s’impose ensuite. Une très belle œuvre.

Article écrit le 11/12/2014 par Grégory Belfio



LE SOLDAT

Auteur :

Jouvray et Efa

Edition :

Lombard

Date de publication :

jeudi 9 octobre 2014

Critique :

Petit paysan anonyme, Henry Fleming rêvait de gloire et d'aventures. Engagé comme soldat de l'Union, il a passé de nombreux mois à répéter le rôle qu'il s'était écrit. Mais, à présent que les canons confédérés crachent leur premier feu et que ses camarades retournent à la terre sans même un éloge funèbre, le temps du romantisme est révolu. Henry doit décider qui il sera vraiment : un héros ou simplement un homme ?

Librement adapté du trés militariste classique de la littérature américaine "La conquête du courage" de Stephen Crane, les auteurs en prennent quasiment le contrepied en dénoncant de manière subtile les dérive de la mentalité grégaire et la perte de l'identité individuelle (ainsi que de l'instinct de conservation) au profit de la violence collective ; le tout servi par le dessin et surtout les couleurs magnifiques d'Efa.

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio