! COUPS DE COEUR BD !


LE ROY DES RIBAUDS LIVRE 1

Auteur :

Brugeas et Toulhoat

Edition :

Akileos

Date de publication :

mercredi 1 octobre 2014

Critique :

Aprés nous avoir régalé avec l'univers uchronique de Block 109 et la Science fiction d'anticipation de Chaos Team, le talentueux duo d'auteurs nous plonge dans le Paris interlope de la France du roi Philippe Auguste et d'un de ses serviteurs le plus puissant mais aussi le
plus discret : Le triste sire, alias le roy des ribauds, sorte de mafieux assermenté chargé par le roi de régner sur les bas fonds de la capitale et d'en assurer la sécurité.
Beau, sombre, immersif et rythmé, la première partie de cette série à de quoi séduire tant les amateurs d'aventure que d'histoire.

Article écrit le 26/06/2015 par Grégory Belfio



LOVE IN VAIN - ROBERT JOHNSON 1911-1938

Auteur :

Mezzo et J.M. Dupont

Edition :

Glénat

Date de publication :

mercredi 24 septembre 2014

Critique :

Robert Johnson, guitariste de génie est mort à 27 ans mais a laissé une empreinte majeure dans le monde du blues et du rock. Il a influencé des artistes tels que les Rolling Stone, Eric Clapton, Bob Dylan, Led Zepplin ou encore les Whites Stripes. Les auteurs nous propose un portrait passionnant de cet homme tourmenté et énigmatique avec en toile de fond une évocation de la condition des noirs dans une Amérique ségrégationniste des années 30. Une très belle BD en noir et blanc.

Article écrit le 12/02/2016 par Grégory Belfio



MOI, ASSASSIN

Auteur :

Altaribba et Keko

Edition :

Denoël Graphic

Date de publication :

jeudi 18 septembre 2014

Critique :

Enrique est professeur d’histoire de l’art dans une université espagnole. C’est un grand spécialiste de la représentation de la violence et du morbide dans la peinture occidentale. Mais voilà, Enrique est un tueur en série. Il assassine pour la beauté du geste, pour ce qu’il considère comme une expression artistique.
Cet album est dérangeant, un rien malsain car ce tueur qui explique ses pulsions macabres nous paraîtrait presque sympathique. Cette œuvre en noir et blanc et au dessin très expressif est une expérience de lecture inoubliable.

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio



TU MOURRAS MOINS BÊTE T.3 : SCIENCES UN JOUR, SCIENCES TOUJOURS !

Auteur :

Marion Montaigne

Edition :

Delcourt

Date de publication :

mercredi 17 septembre 2014

Critique :

"Tu mourras moins bête" est un blog de vulgarisation scientifique en bande dessinée. Son auteure, Marion Montaigne, y aborde la science sous un angle humoristique, mais toujours dans un souci d'exactitude scientifique et une certaine pédagogie. Le premier tome de la bande dessinée, "La science, c'est pas du cinéma !", pointe de manière comique les aberrations scientifiques qui parsèment les films d'action et de science-fiction (Chérie, j'ai rétréci les gosses, Volte-face, Indiana Jones) ou encore les séries TV comme Les Experts.
Chaque article commence par une carte postale dans laquelle un lecteur (virtuel) pose une question existentielle : "Quand y aura-t-il des ascenseurs pour l'espace ?", "Quand est-ce qu'on pourra acheter des sabres laser sur eBay ?" "C'est quoi l'apoptose ?". Un petit professeur à moustache y répond avec un humour décalé et farfelu. Le but à la fin de l'article : avoir un peu appris et beaucoup ri !

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio



LES AVENTURES DE PHILIP ET FRANCIS T.3 : S.O.S. MÉTÉO

Auteur :

Pierre Veys et Nicolas Barral

Edition :

Dargaud

Date de publication :

jeudi 11 septembre 2014

Critique :

Dans ce troisième opus de la truculente parodie des aventures de Blake et Mortimer, Francis débarque chez Philip après s'être houspillé avec sa maman. Une petite contrariété temporaire, mais Francis prend ses aises, envahit l'appartement et pousse à bout Philip. Ce dernier avale un breuvage censé le rendre autoritaire, mais aux effets secondaires se incontrôlables ! Pendant ce temps, Olrik a récupéré la machine capable de dérégler la météo, créée par le professeur Miloch. Seul problème : les pluies qui s'abattent sur Londres ne dérangent en rien les sujets de la perfide Albion...

Comme toujours, Veys et Barral nous régale de leur interprétation toutes personnelle des deux célèbres héros et du flegme britannique.

Du grand art !

Article écrit le 21/01/2015 par Grégory Belfio